En visite au chateau de tiregand, AOP Pécharmant

chateau de tiregand
Dégustation au Château de Tiregand

Il était une fois un couple avec un petit garçon qui cherchaient un domaine. Un domaine en Dordogne où ils séjournaient en vacances et appréciaient le paysage enchanteresse de la région. Puis vint l’illumination du Château de Pecharmant, propriété chère à la famille des Saint Exupery dont le comte Antoine écrivait déjà « cette terre ne nous appartient pas, nous l’empruntons à nos enfants ». C’est avec cette vision des choses que le maître des lieux actuel Mr François Xavier de Saint Exupery nous reçut en cette journée du mois d’août. Un mois d’août déjà chahuté par la pluie et les ombes brumeuses. Tout caviste que nous sommes, nous atteignons le graal en allant à la rencontre de nos amis vignerons fournisseurs, tel un saumon d’Alaska qui remonte le cours d’eau pour atteindre son Eldorado.
Je suis toujours reconnaissant aux vignerons de prendre le temps de nous accueillir et faire visiter leur domaine. Nous entreprîmes de le suivre dans la visite en commençant par la vigne. Mr de St Exupery nous apprîmes que la récolte du millésime 2021 sera au mieux de 40% d’une récolte d’année normale, la faute à une série d’épisodes de grêle en avril comme il en va des prunes, cerises et autres fruits. A ce moment on réalise que le vigneron comme tout agriculteur reste dépendant de la nature et ses aléas. On poursuit dans le chai de vinification où l’on remarque deux types de cuves, celles en béton héritées des précédentes générations et celles en acier inox, matériau primé aujourd’hui pour ses qualités de facilité d’entretien, de nettoyage et durabilité. Nous poursuivîmes à travers le chai d’élevage, là où le vigneron « grandit » le vin et où l’on ressent cette odeur de bois frais. Le futur vin rouge va y séjourner entre 6 et 18 mois avant d’être mis en bouteille.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 5DAEB9C9-D645-46BE-B6AA-DE8D6ECC9144-1024x416.jpeg.
La propriété du château

Puis nous continuâmes au cœur du cœur de notre visite avec la… dégustation ????????. Le château possède une gamme de 4 vins avec un vin blanc sec et trois rouges. On commence par le blanc, de fines notes d’agrumes frais s’échappent, jolie découverte même si ce n’est pas pour le vin blanc que je suis venu :). L’appellation est renommée pour ses rouges et c’est là que le match commence. Le premier rouge est particulièrement facile à boire. Le clos Montalbanie du nom de la parcelle qui le porte en millésime 2019 révèle des notes de fruit des bois avec des tanins fins, une finale assez courte. Voilà un joli vin de plaisir! Nous voyons notre ami vigneron enchaîner avec son coravin sur le deuxième rouge, le sus nommé Château de Tiregand, la cuvée du château donc en 2018. Déjà expressif, cet assemblage à majorité de Merlot (54%) possède un fort potentiel de garde. Un vin à faire découvrir à toute amateur! Sur une souris d’agneau, un magret de canard avec l’ouverture qu’il faut 2-3 heures avant. 4 cépages sont autorisés sur l’appellation et il est obligatoire d’en assembler 3 pour pouvoir souscrire à l’appellation Pécharmant. On continue notre ballade de santé avec l’ouverture du 2016, année de coeur pour moi. Légèrement plus de volupté que le 2018, le nez est déjà très ouvert et l’on perçois nettement la différence d’évolution avec le 2018. On boucle le tout avec la pépite du jour j’ai nommé le château de Tiregand 2011!

Au caveau de dégustation
Clos Montalbanie, vin plaisir du domaine, Pécharmant 2019
Chateau de Tiregand 2016, AOP Pécharmant
Grand millésime du château de Tiregand 2016

On y retrouve les arômes de fruits noir compotés, de pruneau, de figue confite et même de café moka en fin bouche. Assurément prêt à boire! Pour la modération on repassera 🙂 C’est à ce moment que le vigneron retourne dans son chai en nous disant : « attendez avant que vous partiez j’ai encore quelquechose pour vous ». Décidément nous sommes gâtés! Quelques minutes plus tard nous nous trouvons nez à nez avec la cuvée grand millésime 2016. Après ouverture par le coravin, nous trinquons puis dégustons. Et là silence.. un ange passe. Un concentré de petites baies noires, une longueur abssysale exceptionnelle pour un vin tout en finesse et délicatesse telle une femme que l’on embrasse. Joli travail sur cet assemblage de 60% Merlot élevé à 100% en barriques neuves pendant 18 mois. Un nectar! Et un grand merci à Mr de Saint Exupery pour ce moment de partage. Assurément nous nous en souviendrons!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers Articles

Cornas 2012 domaine Courbis
Chez Jerem

Confinement ou couvre feu obligent les soirées entre amis sont

Vous pourriez également apprécier...

gravlax-avec-vin-blanc-Condrieu-Louis-Cheze-2015

Gravlax vs Condrieu Louis Cheze 2015

Qui n’en veut du saumon ?! Ou plutôt devrais je dire du Gravlax sa version marinée! C’est l’entrée que j’attends avec impatience au moment des fêtes. D’autant plus avec une…
fiche-degustation-novembre2021

Soirée vin & mets

Le 10 novembre 2021, au restaurant La Marianne Saint-Gratien Le cadre ambiance 70’s Les 5 vins de la dégustation bordelaise Les préparatifs ça va être du tonnerre! On a dit…

La prochaine dégustation sera bientôt disponible, je vous tiens au courant.

À bientôt.

– Florent